Print the monograph

Introduction

Introduction

Si le corps humain est composé d’environ 60 % d’eau, le cerveau peut en contenir près de 75 %. L’hydratation est essentielle à l’homéostasie et à la survie humaine. Dans le cadre de ses fonctions corporelles, l’eau participe au maintien de fonctions cérébrales normales (EFSA, 2011; Lieberman, 2007). La cognition intervient dans toutes nos actions, notamment dans le discernement, la réflexion, la mémoire ainsi que dans la perception d’émotions et l’exercice d’un contrôle sur notre environnement. Il est donc naturel de s’interroger sur l’influence de l’état d’hydratation sur les fonctions cérébrales liées à la cognition. Plusieurs études se sont intéressées aux effets de la déshydratation et de l’augmentation de la consommation d’eau sur la cognition.

 

Le présent document vise à définir la cognition et à présenter les méthodes validées d’évaluation des fonctions cognitives. Il permet ainsi d’appréhender l’état actuel des connaissances sur l’hydratation et la cognition, tout en fournissant des recommandations officielles en matière d’apports quotidiens en eau.

 

Pour rester informé mensuellement des dernières mises à jour de l'Initiative H4H, inscrivez-vous à notre Newsletter !

S'abonner

Newsletter