Prof. Max Lafontan

Prof. Max Lafontan

Le professeur Max Lafontan est chercheur à l'Inserm. Il a soutenu sa thèse de Doctorat-es-Sciences à l’université Paul Sabatier (Toulouse, France) en 1979, avant d'arriver à l'Inserm en 1985. De 1988 à 2002, il a dirigé l’unité 317 de l’Inserm (Régulations adrénergiques et adaptations métaboliques). Il a également été à la tête du centre de recherche Louis Bugnard de 1990 à 1997.

Ses travaux originaux ont contribué à l’identification d’adipocytes humains alpha2-adrénergiques et de récepteurs neuropeptides Y, ainsi qu’à la définition des déterminants moléculaires de l’action réciproque des événements beta-adrénergiques et alpha2-adrénergiques assistés par un récepteur dans les cellules adipeuses de diverses espèces. L'observation de la production d’acides lysophosphatidiques (LPA) par des cellules adipeuses a permis l’identification d’une nouvelle sécrétion d’adipocytes (par exemple l'autotaxine, une lysophospholipase impliquée dans la production de LPA). La découverte, en 2000, du rôle original des peptides natriurétiques auriculaires (ANP) dans le contrôle de la formation de lipolyses et de lipides chez les humains a ouvert un champ de recherche jusqu’alors insoupçonné.

Le professeur Lafontan a été membre du conseil et président de l’Association française d’étude et de recherche sur l’obésité (AFERO) et membre du conseil de l’Association européenne pour l’étude de l’obésité (AEEO). Il a reçu le prix Friederich Wasserman de l’AEEO en 2003 pour ses activités de recherche dans le domaine du métabolisme des tissus adipeux et de l’obésité.

Pour rester informé mensuellement des dernières mises à jour de l'Initiative H4H, inscrivez-vous à notre Newsletter !

S'abonner

Newsletter