Hydratation: un rôle reconnu dans la prévention des récidives

Le rôle d’une consommation accrue de liquides dans le but de prévenir la récidive des calculs rénaux est bien établi aujourd’hui. En fait, cette méthode est employée depuis l’époque d’Hippocrate.
Une consommation appropriée de liquides permet de diminuer les concentrations des substances impliquées dans la formation des calculs rénaux en réduisant ainsi leur degré de saturation dans les urines (une condition nécessaire à la cristallisation, qui constitue la première étape de formation des calculs rénaux).
Plusieurs études ont montré les effets bénéfiques d’une amélioration de la consommation des liquides (et en conséquence du volume urinaire) sur la récidive des calculs rénaux.

La preuve scientifique la plus forte découle certainement des résultats d’un essai randomisé contrôlé avec un suivi sur 5 ans mené sur des patients recrutés directement après leur premier épisode de calcul rénal idiopathique. Cette étude montre que la prévalence des récidives diminuait chez les patients à qui il avait été recommandé d’augmenter leur consommation de liquides de façon à atteindre un volume urinaire supérieur à 2 L par jour comparé au groupe n’ayant bénéficié d’aucun conseil spécifique.1

L’Association Européenne d’Urologie2 recommande, en première position des conseils diététiques et d’hygiène de vie, et quelque soit le type de calcul rénal, d’augmenter sa consommation en liquides de façon à atteindre un volume urinaire supérieur à 2 L par jour.

Recommandations pour diminuer le risque de calculs rénaux2

Références

  1. Borghi L, Meschi T, Amato F, Briganti A, Novarini A, Giannini A. Urinary volume, water and recurrences in idiopathic calcium nephrolithiasis: a 5-year randomized prospective study. J Urol. 1996;155:839-43.
  2. Türk C, Knoll T, Petrik A, Sarica K, Straub M, Seitz C. Guidelines on Urolithiasis, European Association of Urology 2011. Available online:
    http://www.uroweb.org/gls/pdf/18_Urolithiasis.pdf.

Pour rester informé mensuellement des dernières mises à jour de l'Initiative H4H, inscrivez-vous à notre Newsletter !

S'abonner

Newsletter